La directive européenne n°2002/49/CE relative à l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement impose aux communes d’élaborer un Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement (PPBE). Son objectif est de réduire les niveaux sonores et de préserver les zones de calme.

La Ville de Cambrai a ainsi élaboré son projet de Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement de 3ème échéance pour son réseau routier dont les rues ont un trafic annuel supérieur à trois millions de véhicules, approuvé par le Conseil Municipal suivant délibération en date du 14 avril 2021 transmise en sous-préfecture le 22 avril 2021.

Etabli pour une durée maximale de cinq ans, il s’inscrit dans la continuité des cartes de bruit élaborées par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Département du Nord et se déroule en trois étapes :

  • élaboration d’un diagnostic des secteurs, en fonction des cartes de bruit,
  • dressage d’un bilan des actions réalisées par la Ville de Cambrai depuis dix ans ;
  • rédaction du Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement avec recensement d’une liste d’actions visant à améliorer l’exposition sonore des riverains, organisées dans un programme global, sur une période allant jusqu’en 2023.

Ces actions consistent à : 

  • réduire le bruit à la source ;
  • limiter et/ou réduire la propagation du bruit ;
  • agir sur l'urbanisme ;
  • Identifier des zones de calme.

En application de l’article L571-8 du code de l’environnement, ce projet est déposé pour être tenu à la disposition du public du lundi 3 mai 2021 au samedi 3 juillet 2021 inclus en mairie (2, rue de Nice) du lundi au vendredi de 09 h à 11 h 30 et de 14 h à 16 h (Hors jours fériés) et les samedis matin de 9h à 11h.

Le public pourra consigner ses observations grâce au dossier et registre de consultation publique qui seront mis à sa disposition ou adresser ses observations à « Monsieur le Maire de Cambrai - Hôtel de Ville – 2, rue de Nice - 59400 CAMBRAI ou à l’adresse internet ci-dessous :
ppbe@mairie-cambrai.fr

Les observations reçues par courriel et courrier seront annexées au registre de la consultation publique.

Télécharger le dossier d'information